Visite de la mine  
Situation et Historique | Histoire géologique | Plan de la Mine | Travaux réalisés | Nos projets | Wanted
Travaux réalisés en 25 ans : de 1990 à 2014 (plus de 27.800 heures de bénévolat)

Compte rendu des travaux 2014

Les 68 journées consacrées à la restauration de la mine représentent 1318 heures de travail bénévole et 103 wagonnets de déblais évacués.
Cette année encore l’effort principal s’est porté sur la poursuite des travaux de déblaiement et de sécurisation dans le secteur après le 3ème puits.
Des fouilles archéologiques ont également été entreprises, dans le secteur Francis et dans le travers-banc principal, en étroite collaboration avec les Trolls.
Rappelons aussi que nous sommes dans l’obligation de consacrer à la maintenance un volume de temps qui ne cesse de croître avec un réseau qui s’allonge un peu plus chaque année.

Elle a une belle allure
cette partie sécurisée de la mine.
Elle a une belle allure cette partie sécurisée de la mine.
Bilan des visites en 2014
Depuis 2005 les visiteurs sont comptabilisés. Pour l’année 2014 nous arrivons à un total de 4655 visiteurs dont 1787 ont été accueillis par les trois guides (Gasser Julien, Lucien Arnold et Oftinger Joseph) embauchés par la Communauté de Communes de Thann et Cernay, de mi-juin à mi-septembre à raison de deux jours par semaine, voire trois avec le vendredi si demande était faite auprès de l’Office du Tourisme de Cernay, pour soulager les guides bénévoles de l’association.

Aux 52 samedis après-midi ouverts au public, car même les samedis non travaillés pour différentes raisons (voyages, expositions), une permanence est assurée par l’association minéralogique « Potasse » pour les visites du samedi après-midi, il faut ajouter 60 journées ou demi-journées que les bénévoles ont consacré à l’accueil des groupes scolaires ou de particuliers.

En prenant comme référence 2012 qui était jusqu’à présent la meilleure année en ce qui concerne la fréquentation, nous constatons une augmentation de 511 visiteurs soit + 12,33%.
A n’en pas douter ces résultats pourraient être très sensiblement améliorés avec la mise en place du fléchage promis et d’un chemin d’accès digne de ce nom.

Monsieur Roger, maire de Steinbach
et quelques dames du Conseil Municipal
Monsieur Roger, maire de Steinbach et quelques dames du Conseil Municipal

Compte rendu détaillé mois par mois:

  • Janvier 2014
    7 journées de travail dont une avec les pelleteurs d’Eguisheim.
    (130 heures de travail) 21 wagonnets et 60 visiteurs.
    Le premier samedi de l’année est consacré à l’achèvement du muret de soutènement en pierres que nous avions commencé courant décembre 2013 et au nettoyage des abords de la mine sous une pluie continue. Le traditionnel vin chaud marquant le début de l’année n’en a été que plus apprécié.
    Au cours des six autres journées de travail (3 samedis et 3 jours en semaine, dont un avec les pelleteurs d’Eguisheim) nous libérons le passage sous le stot de sécurité (portion de dépilage laissé par les ancien mineurs) situé à la sortie du 3ème puits et continuons à décombrer le puits Francis pendant que notre électricien procède à de multiples travaux dont le déplacement d’un coffret électrique. Enfin une équipe, animée par Bernard Bohly, président des « Trolls », dégage la dernière portion de la voie de roulage sortant du petit travers-banc mais ne trouve pas l’aiguillage tant espéré.
  • Février 2014
    6 journées de travail dont une avec les pelleteurs d’Eguisheim.
    (177heures) 21 wagonnets et 40 visiteurs.
    Nous posons des rails à la base du 3ème puits et continuons à décombrer le dépilage situé dans son prolongement avec une fois de plus le soutien des pelleteurs d’Eguisheim. Un de nos deux wagonnets ne supporte pas le rythme et doit être mis en réparation.
    A l’entrée du petit travers-banc les fouilles se poursuivent et B. Bohly en effectue le lever topographique.


Relevé topographique
effectué par Bernard Bohly
Relevé topographique effectué par Bernard Bohly
  • Mars 2014 :
    10 journées de travail (247 heures) 23 wagonnets et 157 visiteurs.
    Les pelleteurs viennent en renfort un troisième mois consécutif. Ceci explique en grande partie pourquoi, malgré la tenue de notre bourse minéralogique, nous enregistrons en ce mois la plus grosse activité de l’année.
    20 wagonnets de déblais sont évacués du dépilage prolongeant la base du 3ème puits et trois autres wagonnets le sont du puits à Francis. Un premier cadre est posé à la sortie du 3ème puits tandis que B. Bohly effectue le lever topographique du puits Francis.



Pose de cadres métalliques
( anciennes glissières d'autoroute )
après le 3ème puits
Pose de cadres métalliques ( anciennes glissières d'autoroute ) après le 3ème puits
  • Avril 2014 :
    7 journées de travail (85 heures) et 509 visiteurs.
    Pose de 2 cadres glissières et de 2 cadres métalliques dans le prolongement de celui qui a été posé fin mars. Du béton, préparé à l’entrée de la mine et acheminé en brouette, est coulé entre les cadres métalliques et le parement pour consolider la structure.
    Des planches sont placées entre les rails du tunnel d’accès au troisième puits.
    Vérification du réseau électrique par le spécialiste en la matière et poursuite des travaux dans le secteur Francis où nous trouvons de nombreux éléments en bois.
    B. Bohly en prélève 4 échantillons pour une datation. L’expertise dendrochronologique par la société ARCHEOLABS* donne les résultats suivants :
    Le morceau de planche en sapin est postérieur à 1611.
    Un quartier de chêne et la cale en chêne sont issus d’un même arbre abattu en automne/hiver 1611/1612.
    L’absence d’attaque de larve d’insecte dans l’aubier indique un usage immédiat en milieu humide sinon liquide.
    Le second quartier de chêne appartient à un autre arbre abattu vers 1611. Il peut être contemporain des bois précédents.
    *Archéolabs réf. ARC14/R4120D.



Déblaiement du puits
Déblaiement du puits ( huit mètres de profondeur ) Les 2 bois visibles sur la photo datent de 1611
  • Mai 2014 :
    5 journées de travail (121 heures) 6 wagonnets et 582 visiteurs.
    Nous effectuons un léger élargissement du dépilage après le troisième puits en prévision de la pose des rails et nous posons des caillebotis.
    Notre ferronnier met en place des caillebotis et une rambarde sur les fouilles réalisées à l’entrée du petit travers-banc.
    L’atelier est nettoyé à fond pendant que l’électricien termine le contrôle du réseau.


  • Juin 2014 :
    3 journées de travail (57 heures) 6 wagonnets et 297 visiteurs + ceux des trois guides embauchés pour la période estivale + 1 Journée Rencontre-Echange-Micro le samedi 21 juin.
    L’activité du mois se résume à l’élargissement de la galerie après le 3ème puits et à la pose de 2 cadres



Adaptation de la largeur de
la galerie pour la pose de nos rails
Adaptation de la largeur de la galerie pour la pose de nos rails
  • Juillet 2014 :
    4 journées de travail ( 78 heures) et 212 visiteurs + ceux des trois guides embauchés pour la période estivale + 2 journées du patrimoine industriel.
    Après un premier week-end entièrement consacré au patrimoine industriel nous accueillons un technicien de la société DEKRA qui vérifie la conformité de notre réseau électrique.
    Le lendemain une équipe se rend à Storkensohn pour y démonter des rails avant de les acheminer à Steinbach.
    Le samedi 12 juillet nous posons le 21ème cadre dans la galerie prolongeant le 3ème puits.
    Des pluies torrentielles viennent ensuite réduire très sensiblement notre activité dans la mine.


  • Aout 2014 :
    5 journées de travail (83 heures) et 151 visiteurs + ceux des trois guides embauchés pour la période estivale.
    Nous commençons le mois par un gros nettoyage de la mine et de ses abords suite au violent orage qui s’est abattu sur Steinbach le 25 juillet. Le secteur du 3ème puits et le réseau électrique ont le plus soufferts. Un drainage dont l’efficacité a depuis été démontré est mis en place à l’entrée de la mine.
    Après mise au gabarit de la galerie, deux cadres viennent s’ajouter aux 21 déjà en place.


  • Septembre 2014 :
    5 journées de travail (63 heures) 6 wagonnets et 490 visiteurs + ceux des trois guides embauchés pour la période estivale + 2 journées du Patrimoine Européen.
    Avec la participation de B. BOHLY un sondage est effectué sous les rails à la base du 3ème puits. Nous savons maintenant que nous progressons non pas sur de la roche en place mais bien sur un dépilage comblé.
    Nous adaptons encore et toujours la galerie avec pour seul objectif, la pose d’ un cadre supplémentaire.
    Lors de la première des deux journées du patrimoine européen France 3 vient tourner un direct et un petit reportage qui sera diffusé le soir même. Le week-end rencontre un franc succès.
    Avec trois membres des Trolls nous commençons une fouille archéologique dans le travers-banc entre le puits d’aérage et l’aiguillage.
    Le mois se termine avec la préparation des rails qui seront posés au 3ème puits.


  • Octobre 2014 :
    3 journées de travail (56 heures) et 280 visiteurs.
    Mise en place des deux rails courbes et nettoyage du dessus des caillebotis.
    Remblaiement du drain à la sortie de la mine.
    Le jeudi 9 octobre le conseil d’administration de l’Office du Tourisme est présent dans nos murs et visite la mine.
    Deux jours plus tard, à l’extrémité du tunnel sécurisé que nous venons de construire à la sortie du 3ème puits, nous mettons à jour sous nos pieds une immense salle profonde de 4m et longue de 6 à 7m.
    L’extrémité du tunnel est consolidé avec du béton et des planches sont placées entre les rails posés au début du mois.
    Le dernier samedi du mois n’entendra pas résonner nos coups de marteaux et de pioches en raison de la tenue de la bourse minéralogique de Munich...



Travaux de sécurité
après le 3ème puits
Travaux de sécurité après le 3ème puits
  • Novembre 2014 :
    8 journées de travail (128 heures) et 78 visiteurs.
    Nos mineurs sont rentrés d’Allemagne avec une ardeur au travail décuplée.
    Ils mènent de front un léger élargissement de la galerie et la pose de planches entre les rails dans le secteur du 3ème puits.
    L’ouverture sur la salle mise à jour le mois dernier est ensuite sécurisée par une margelle en béton recouverte d’un caillebotis.
    Les deux extrémités des fouilles effectuées à l’entrée du petit travers-banc sont bétonnées afin de maintenir la voie de roulage immergée.
    Le dernier samedi du mois est consacré aux travaux de maintenance et au creusement de la rigole qui à terme sera la reproduction de celle trouvée dans le secteur Francis.


  • Décembre 2014 :
    5 journées de travail (93 heures) 20 wagonnets et 12 visiteurs.
    Le mois de décembre est marqué par la fête de Noël du club et par le retour de nos amis les pelleteurs d’Eguisheim .
    En évacuant 20 wagonnets du secteur situé après le 3ème puits ils nous démontrent qu’ils n’ont pas perdu la main.
    Les trois derniers samedis de l’année sont consacrés à l’élargissement de la galerie ainsi dégagée et à la mise en place de la rigole dans le secteur Francis.
    Le 27 décembre au soir nous fermons la mine sur une année 2014 bien remplie.



Linarite
Cristaux de linarite : taille du groupe de cristaux 1 mm


Nos projets pour 2015.
Poursuivre les travaux après le 3ème puits.
Mettre en valeur le secteur Francis.
Boiser les deux tunnels du troisième puits.
Trouver des rails.
Trouver et mettre en place un second conteneur de stockage du matériel.
En collaboration avec les Trolls, poursuivre les fouilles archéologiques.
Actualiser notre site internet.

Nos souhaits pour 2015.
La mise en place de la signalisation promise.
Avoir un chemin d’accès en bon état.
Trouver le financement pour ouvrir la mine jouxtant la nôtre maintenant que la DRAC a donné le feu vert


Merci à tous

haut de page

haut de page