Visite de la mine  
Situation et Historique | Histoire géologique | Plan de la Mine | Travaux réalisés | Nos projets | Wanted
Travaux réalisés en 23 ans : de 1990 à 2012 (plus de 27.500 heures de bénévolat)

Compte rendu des travaux 2012

48 journées représentant 1036 heures de travail bénévole.
La majeure partie du temps consacré à la mine en 2012 a été mise à profit pour poursuivre la construction de la galerie menant au troisième puits et pour sécuriser la base de ce dernier.

Visiteurs lors des journées du patrimoine industriel

Compte rendu détaillé mois par mois:

  • Janvier 2012
    4 journées de travail (69 heures) et 55 visiteurs.
    Pendant tout le mois nos efforts sont concentrés sur le tunnel d’accès au 3ème puits. Le bétonnage alterne avec la mise en place de gravats pour combler les vides qui résultent de la pose du tunnel.


Sécurisation de la base du 3ème puits
Sécurisation de la base du 3ème puits

  • Février 2012
    4 journées de travail (63heures) et 14 visiteurs.
    Consolidation de la base du troisième puits avec des pierres et décombrement d'un petit dépilage dans le secteur Francis.
    Les 11 et 12 février visite de Louis-Dominique BAYLE et de Roger DE ASCENCAO GUEDES respectivement fondateur-directeur et rédacteur en chef de la revue "Le Règne Minéral" pour un article de 31 pages consacrées à la mine Saint-Nicolas.
    Jeudi 28/02 visite de Joël MANSUY, vice-président de la nouvelle communauté de communes de Thann-Cernay (C.C.T.C.) chargé du tourisme et de Noémie SEUILLOT notre interlocutrice au sein de cette structure.

  • Mars 2012 :
    4 journées de travail (90 heures) et 88 visiteurs.
    Les travaux dans la galerie d’accès au 3ème puits se poursuivent avec la pose du plancher et le bétonnage. Nous récupérons des cailloux en vue de monter un mur et du bois qui alimentera notre barbecue.



Mur de consolidation en pierres
Mur de consolidation en pierres.
A noter l'ouverture, destinée aux chauves-souris, aménagée au-dessus de la porte.

  • Avril 2012 :
    5 journées de travail (121 heures) et 148 visiteurs.
    La première journée de travail du mois est l’œuvre des pelleteurs d’Eguisheim.
    Fin du bétonnage dans la galerie d’accès au 3ème puits et remplissage au-dessus des glissières avec des gravats. Notre conteneur est équipé d’une grille de ventilation et du béton est coulé pour ériger un mur de pierres au niveau de la porte coupe-vent de l’entrée.


  • Mai 2012 :
    4 journées de travail (62 heures) et 498 visiteurs.
    La coulée de béton au niveau de la porte coupe-vent se poursuit pendant qu’un évier est installé dans notre local technique. Monsieur le Maire de Steinbach et quatre journalistes de France Bleu Alsace nous rendent visite.
    Le grand nombre de visiteurs pour un mois de mai s’explique par la tenue du spectacle « Agathe et la rose d’argent » auquel sept membres de l’association participent.



Galerie d'accès au 3ème puits
Galerie d'accès au 3ème puits

  • Juin 2012 :
    4 journées de travail (68 heures) et 371 visiteurs + ceux de J. Gasser, de J. Oftinger et L. Arnold qui font office de guides pendant 3 mois.
    Le mois débute avec la visite, le dimanche 3 juin, des « Vieux tacots de Richwiller » c’est-à-dire 150 personnes dans 70 véhicules d’un âge respectable.
    Les quatre journées de travail sont consacrées à l’élévation du mur de pierres.
    Avec sa niche, qui n’attend plus qu’une belle Sainte-Barbe, il a fière allure.


  • Juillet 2012 :
    3 journées de travail (84 heures) 2 journées du patrimoine industriel et 482 visiteurs + ceux de J. Gasser, de J. Oftinger et L. Arnold .
    Si le mois ne comporte que trois journées de travail, la faute en incombe à la fête du patrimoine industriel (2 journées) à qui nous devons cependant la deuxième meilleure fréquentation de l’année.
    Les travaux se poursuivent dans le troisième puits avec la pose de traverses SNCF.



Élément du système de pompage
des eaux d'exhaure datant de la
fin du XVIIème
Élément du système de pompage des eaux d'exhaure
datant de la fin du XVIIème

  • Aout 2012 :
    5 journées de travail (178 heures) et 169 visiteurs + ceux de J. Gasser, de J. Oftinger et L. Arnold .
    Les pelleteurs d’Eguisheim sont de retour et donc le nombre d’heures de travail est en forte hausse. Des ferrailles et des coffrages sont mis en place dans le troisième puits pour en consolider la base.
    En retirant les 30cm de boue qui tapissaient le mur (sol) d’un petit travers-banc situé entre la porte coupe-vent et le puits d’aérage, une voie de roulage en parfait état de conservation est mise à jour.
    Le matériel encore stocké dans le sous-sol de la mairie de Steinbach est ramené dans notre conteneur.



Voie de roulage ( XVIème siècle)
dégagée en 2012
Voie de roulage ( XVIème siècle) dégagée en 2012

  • Septembre 2012 :
    5 journées de travail (145 heures) 2 journées du patrimoine et 330 visiteurs + ceux de J. Gasser, de J. Oftinger et L. Arnold.
    Les pelleteurs d’Eguisheim consacrent leur journée de travail à l’Ermitage.
    Les anciens ingénieurs des MDPA visitent la mine Saint-Nicolas.
    Début du déblaiement d’un petit dépilage à proximité du puits aux pompes et poursuite du coffrage dans le 3ème puits.


  • Octobre 2012 :
    3 journées de travail (67 heures) et 232 visiteurs.
    Le mois est amputé d’une journée de travail étant donné que la plupart des membres du club se sont rendus à l’incontournable bourse aux minéraux de Munich.
    Achèvement des coffrages et début du coulage de béton à la base du 3ème puits.


  • Novembre 2012 :
    4 journées de travail (71 heures) et 107 visiteurs.
    Poursuite du coulage de béton dans le 3ème puits et du déblaiement du petit dépilage.
    Le réseau électrique de la mine est vérifié et la voie de roulage mise à jour en août est valorisée par la pose de trois spots immergés. L’adduction d’eau dans notre atelier est devenue une réalité après quelques fous-rires. Le dimanche 25 novembre une équipe composée d’un caméraman français, de son épouse allemande et d’un présentateur japonais viennent tourner un court-métrage qui sera diffusé dans le cadre d’une émission culturelle hebdomadaire sur une chaîne de télévision japonaise qui a une audience de 30 millions de spectateurs.


  • Décembre 2012 :
    4 journées de travail (46 heures) et 8 visiteurs.
    Le local en sous-sol de la mairie est vidé. Nous remettons à niveau notre stock de bois en prévision des barbecues 2013. Les travaux se poursuivent dans le troisième puits et dans le petit dépilage malgré l’eau glacée qui tombe en cascade. Le 29 décembre au soir nous refermons la porte de la mine de la mine Saint-Nicolas et sur une année 2012 bien remplie. Il ne reste plus qu’à espérer que les étrennes de nos partenaires nous donneront les moyens de poursuivre notre aventure car nous avons de beaux projets.



Grand Murin en hibernation dans la mine Saint-Nicolas
Grand Murin en hibernation dans la mine Saint-Nicolas


Nos projets pour 2013
Tout comme en 2012, le principal effort se portera sur le tunnel et le 3ème puits.
Le tunnel doit encore être habillé de bois et recevoir des rails tandis que la base du puits devra être sécurisée sur toute sa longueur pour permettre aux pelleteurs de travailler sans courir le moindre risque.
Le petit dépilage sera décombré et mis en valeur par un éclairage adapté.
La recherche d’un aiguillage de voie de roulage sera faite, en collaboration avec les membres de l’association « Les Trolls », au niveau du petit travers-banc.
Un mur en pierres sera élevé face à celui qui a été érigé courant 2012 en avant de la porte coupe-vent.
Cette porte-coupe bien que très utile n’est guère esthétique. C’est pourquoi nous avons déjà pris contact avec un artiste-peintre reconnu mais pas trop gourmand qui serait prêt à habiller la porte avec une peinture en trompe-l’œil représentant un mineur poussant un wagonnet hors de la mine. Nous aimerions aussi que le même artiste couvre la façade de notre atelier d’une fresque sur laquelle figureraient les trois périodes d’exploitation.


Les travaux comme toujours continuent été comme hiver
Les travaux comme toujours, continuent été comme hiver

haut de page

haut de page