Le Club Potasse
Présentation | Album Souvenir | Nos Excursions | L'actualité en images | A commander
 Voyage minéralogique à Mežica ( anciennes mines de plomb et de zinc ) en Slovénie (2011)

Ce site minier fut célèbre pour ses wulfénites dans les années 70 et 80. L'exploitation a démarré au XVIIème siècle et la dernière mine a arrêté en 1994. Une association d'anciens mineurs a ouvert en 1998 un musée de la mine avec visite de quelques anciennes galeries dont l'une en petite locomotive ( voir le site de la mine www.podzemljepece.com ) et on peut aussi faire des balades en VTT dans certaines galeries.

Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011


Nous avions pris contact avec la directrice Suzana Fajmut ainsi qu'avec un scientifique slovène, le Dr Aleksander Recnik qui écrit des livres sur la minéralogie slovène dont un livre sur les mines de Mezica ( voir son site http://www.webbooks.ijs.si ). Après ces prises de contact un petit groupe de membres de l'association « Potasse » a entrepris un tour de quelques jours à Mežica . La période choisie fut fin novembre. A ce moment là, 2 anciens mineurs peuvent vous accompagner faire de la prospection car en période estivale les anciens mineurs ne se consacrent qu'aux animations et aux visites touristiques. Nous avons ainsi pu visiter la mine Helena, l'accès à la zone de prospection dans la mine est assez long et pénible – 3,5 km de marche, puis il faut monter un escalier de 500 marches et encore un peu de marche et 2 échelles - et le lendemain la mine Union fut plus facile car la première partie ( 4 km ) fut faite en petit train et après seulement une centaine de marches. Ces 2 journées de prospection nous permirent de trouver pas mal de wulfénites bien cristallisées. Notre séjour nous permit de découvrir cette région montagneuse du nord-est de la Slovénie à la frontière autrichienne où nous avons échappé à la neige mais pas au froid. Le gîte et le couvert furent parfaits dans une ferme auberge des environs de Mežica.
Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011


Contexte géologique de Mežica :
Le gisement minéralisé de Mežica se trouve dans la partie géologique Nord de Karavanka qui fait partie des Alpes de l'Est. Les dépôts de plomb et zinc de Raibl et Bleiberg se trouvent à l'Ouest et Mežica à l'Est sont toutes localisées les mêmes formations. Ces gisements métallifères ont produit plus de 50 millions de tonnes de minerai, ce qui a fait de cette région le plus grand dépôt de minerai de plomb et de zinc d'Europe. Les corps minéralisés de la haute vallée Meža sont répartis sur une aire de 64 km², alors que la concentration la plus élevée de minerai fut localisée dans la zone dite -centrale- couvrant les districts miniers Union, Moring et Igrcevo. La majorité des lentilles de minerai se trouve dans des carbonates du Trias et l'on trouve la plupart dans les niveaux du Ladinien. Les premiers niveaux du Ladinien comptent surtout des dolomites et des marnes, suivi par les dolomites de Wetterstein et des calcaires. La dolomitisation de la roche hôte est essentiellement survenue durant la période diagénétique tardive, tandis que la formation des dolomies proches des corps minéralisés semble avoir eu lieu au moment de l'intrusion des solutions réductrices des minéraux de plomb et de zinc. Les premiers chercheurs ont classé Mežica comme un gisement minéralisé épigénétique hydrothermal classique. Cette hypothèse est confirmée par le grand nombre de filons qui se trouvent le long des failles sub -verticales ( discordantes ) qui traversent les Alpes. Du fait d'une allure paléokarstique, du fait de la présence des karsts minéralisés du Wetterstein vallée supérieure de Mežica, de la présence de corps minéralisés accessoires interstratifiés (concordants) et de leur apparence inhabituelle sous forme de cheminées, on a pensé que les dépôts s'étaient effectués dans un système paléokarstique pré-existant.
Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011


Vu la stratification des roches sédimentaires, les filons minéralisés se trouvent soit en position discordante, soit en position concordante cependant les filons discordants représentent la majorité des filons. Puisque la composition des 2 sortes de filons est la même, on pense qu'ils ont été formés de la même manière. Les filons discordants forment des remplissages sub-verticaux et irréguliers sans aucun élément clairement stratigraphique ou tectonique. Ils sont typiquement bréchiques, constitués de fragments irréguliers de roches carbonatées mylonitisées et imprégnées de minerai et cimentés par de la calcite. Mais nous n'avons aucune preuve de quelque sorte de caractéristiques paléokarstiques dans les mines de Mežica, et pourtant il y a eu jusqu'à un certain degré, une action phréatique avant la minéralisation, par exemple, dissolution du calcaire du fait de sa haute perméabilité. En plus de cette prédisposition tectonique évidente, la formation de brèche minéralisée doit être liée à une réaction violente de saumures chaudes acides avec les roches carbonatées.

C'est la baisse de pression associée à l'arrivée de solutions minéralisées qui a provoqué l'éclatement des roches avoisinantes et la fixation d'importants fragments de roches carbonatées dans le minerai cristallisant. L'altération hydrothermale liée à un certain degré de dolomitisation des roches carbonatées dans les brèches minéralisées a engendré ces conditions très sévères. Dans de telles zones de brèche, les minéraux se sont cristallisés au niveau des vides et ont cimenté les fragments de la « roche hôte ». La limite entre le minerai et la « roche hôte » est difficile à cerner, un exemple en est l'infiltration progressive de sphalérite qui implique une température de cristallisation relativement basse. Au contact des eaux froides phréatiques et de la « roche hôte » les solutions minéralisées se sont refroidies rapidement et se sont cristallisées sous la forme de grains fins, tandis que au cœur des filons là où la vitesse de refroidissement a été plus lente, la taille des grains est proportionnellement plus grande. Les filons discordants transformé en brèche et qui se sont dissouts ont été les plus importants pour l'exploitation minière. D'autre part, le minerai interstratifié que l'on a trouvé le long de la couche de calcaire corallien est un marqueur important en ce qui concerne la dissolution des couches les plus perméables de la roche-hôte et la formation métasomatique du minerai. Cette situation a eu sa meilleure évolution sous l'ardoise imperméable de Raibl, où se localisent des séries de petits dépôts minéralisés inter-stratifiés. Des études plus récentes montrent que le minerai à Pb et Zn ne se limite pas seulement à la formation de Wetterstein, mais s'étend sous la forme de petites veines cimentées par la dolomite dans le Trias supérieur et le Jurassique inférieur, ce qui implique une origine épigénétique. Les données structurelles et géochimiques permettent de ranger Mežica dans la famille des dépôts minéralisés en Pb et Zn de basse température dans un encaissant de roches carbonatées. Cependant, le contexte tectonique suggère que ce gisement résulte de l'évolution du lambeau péri adriatique. La disposition spatiale des corps minéralisés est en relation avec le réseau des failles alpines et dinariques.


Texte en anglais du Dr Aleksander Recnik - traduction par Marie Françoise Mongeot et Jean Luc Hohl


Slovénie 2011
Slovénie 2011
Slovénie 2011

haut de page

haut de page