Le Club Potasse  
Présentation | Album Souvenir | Nos Excursions | L'actualité en images | A commander
 Namibie (2005)
Que sont devenues les anciennes gloires de la minéralogie namibienne?
Grandeur et décadence.

De nombreuses mines namibiennes furent mondialement célèbres pour les échantillons exceptionnels trouvés au moment de leurs exploitations. Le petit texte qui suit vous parlera de 4 mines parmi les plus connues: Tsumeb, Berg Aukas, Abenab et Onganja et qui aujourd’hui sont plus ou moins retombées dans l’oubli.

Gros moteur diesel qui a du servir de machine d'extraction à la mine d'Abenab
Les ruines des bâtiments de la mine d'Abenab
Prospection pour de la dioptase à Omaue.
Photo F. Allemand
Panneau indiquant la concession d'Omaue
Les anciens bâtiments de la mine de Berg Aukas.
La mine de Khusib Springs ( près de Grootfontein ).
Les haldes de la mine de Berg Aukas.
L'entrée de la descenderie de Khusib Springs.
Un des anciens chevalements de la mine d'Oganja.
Collection minéralogique de Namibie au Ministère des Mines.
Tsumeb fut exploitée depuis la fin du XIXème siècle mais fut aussi célèbre pour ses azurites, cérusites, wulfénites, dioptases entre autres, mais aussi pour ses plus de 200 variétés minéralogiques. Combien d’étiquettes de minéraux dans toutes les collections à travers le monde portent cette localisation, en fait Tsumeb est une belle petite ville minière et les minéraux viennent du puits De Wet qui est situé presque dans le centre de la ville mais qui est arrêté et noyé. Le puits De Wet exploita une grosse lentille métallifère qui comporta 3 zones d’oxydation à 3 niveaux différents ce qui explique le nombre impressionnant de variétes minéralogiques. ( Voir la photo de la coupe du gisement ). En 2002-2003 une société fit une descenderie jusqu’à la première zone d’oxydation ( azurite, malachite ) en espérant pouvoir exploiter des zones vierges afin de trouver des échantillons pour collectionneurs. Sans succès. Aujourd’hui les mollettes ne tournent plus au chevalement De Wet, la descenderie est à nouveau noyée et seul fonctionne une mine à ciel ouvert où l’on trouve de temps en temps quelques minéraux dont de petites descloizites. Ces travaux assurent la survie de Tsumeb.

Berg Aukas est une mine située à 15 km à l’Est de Grootfontein. Ce gisement de plomb, zinc et vanadium a été découvert en 1913 et fut exploité jusqu’en 1978. Elle permit la découverte d’extraordinaires descloizites. Actuellement les 2 puits sont noyés et le carreau de la mine est occupé par un centre de formation militaire namibien. Il est possible de fouiller sur les haldes de la mine avec l’autorisation d’un gradé et sous la surveillance de militaires débonnaires.

Abenab est située a quelques trente kilomètres à l’est de Tsumeb et 35 kilomètres au Nord de Grootfontein. Le secteur minier d’Abenab était certainement le plus grand gisement de minerai de vanadium au monde. Il fut découvert par un Bushman qui cherchait des pierres colorés. L’exploitation démarra en 1921 et se termina en 1947, bien que dans ce secteur minier des travaux continuèrent jusqu’en 1958. Le minerai, essentiellement de la descloizite, se trouvait dans des calcaires et des dolomies grises. Le minerai fut exploité dans un immense puits à ciel ouvert qui descendait à -215m, mais des sondages ont montré que l’on trouvait du minerai jusqu’à -425m. Avant la fin de l’exploitation un puits fut foré, à côté du grand puits, mais ne sera jamais opérationnel. Aujourd’hui de nombreuses ruines subsistent et le grand puits est noyé et sert de réserve d’eau. Il est possible avec l’autorisation du propriétaire de la ferme de chercher des descloizites dans les haldes de cette ancienne exploitation.

Onganja fut un petit gisement de minerai cuprifère situé sur le domaine de la ferme Helen 235 et à une centaine de kilomètres au Nord Est de Windhoek. Les différentes veines furent exploités de façon épisodique entre 1900 et 1974 par des puits descendant à -75m.sur 3 niveaux. Lors de notre visite nous avons trouvé 4 puits inondés avec les chevalements toujours en place et une ancienne petite exploitation à ciel ouvert. Les principaux minéraux étaient la chalcopyrite, la chalcocine, la pyrite , la molyldénite et comme gangue du quartz et de la calcite. La mine Onganja est surtout connue pour la fabuleuse découverte de 1973 où l’on trouva une poche contenant plus de 2000 cristaux de cuprite recouverts de malachite, dont le plus grand cristal faisait 14 cm et pesait 2.1 kg. Ces cuprites sont présentes dans tous les musées du monde. Actuellement le propriétaire de la concession traite les haldes avec de l’acide sulfurique pour récupérer le cuivre.

Le Brandberg.
Paysage du Kaokaland.
Baobabs au sud d'Opuwo ( Kaokaland ).
Autre variété de baobab au Kaokaland.
Autre paysage au Kaokaland.
Girafes dans la région de Sesfontein.
Les Spitzkoppe.
Orgues de basalte et baobab.
Toujours au Kaokaland.
Zèbres entre Sesfontein et Kamandjab.

haut de page

haut de page